• TimberHomes

MAISON À OSSATURE BOIS OU MOB, DÉCOUVRONS LES AVANTAGES, LES INCONVÉNIENTS ET LE PRIX.


Construire une maison en bois séduit de plus en plus de ménages. Mais voici souvent ce que l'on peut entendre :

“Une maison bois, c’est plus d’entretien, une maison bois, c’est plus facile à chauffer, une maison bois ça coûte plus cher, une maison bois ça prend moins de temps à construire, une maison bois ça brûle facilement, une maison bois c’est plus écologique, …”

Timber Homes vous propose de répondre à sa manière et avec son expérience sur ces questions que vous êtes nombreux à vous poser.

Le système constructif de l'ossature bois est la technique la plus répandue, elle consiste à ériger une trame régulière et faiblement espacée de pièces verticales en bois de petites sections appelées « montants », et de pièces horizontales hautes, basses “lisses” et médianes, appelées « traverses ».

Dans une MOB l’isolation est placée directement dans la structure pour un gain de place et une optimisation de l'isolation.

MAIS CONCRÈTEMENT, QUELS SONT LES AVANTAGES D’UNE MAISON BOIS


Tout d'abord c’est un gain de temps.

  • Il n’y pas d’attente de séchage : les matériaux utilisés sont secs, il n’est pas nécessaire d’attendre qu’ils sèchent avant de poursuivre les travaux.

  • Les bois assemblés sont, d’emblée, porteurs. Il n’est pas nécessaire d’attendre une prise quelconque avant de décoffrer ou avant de poser les éléments suivants ou de réaliser le montage des étages supérieurs.

  • Toute la maison est conçue en amont du chantier et est assemblée dans l’atelier, donc une fois sur place le montage de la maison se fait en 48H.

  • Une fois sortie de l'atelier la maison est directement hors d’eau et hors d’air, ce qui fait gagner énormément de temps à la construction.

Une maison bois, c’est plus facile à chauffer.


Chez Timber Homes nous utilisons uniquement des matériaux biosourcés. Pour l’isolation de nos MOB, nous proposons différents types d’isolant, comme la paille, le chanvre, la laine de bois… Ces matériaux garantissent une isolation optimale de nos murs. Nos maisons ossature bois sont donc naturellement très bien isolées du froid comme de la chaleur. Finis les ponts thermiques que l'on retrouve dans d’autres types de construction et qui font augmenter la note de chauffage.

Une maison bois, c’est plus écologique

Chez TimberHomes, nous avons fait le choix de fournisseurs qui ont à cœur d'utiliser des matériaux dans leur intégralité. Rien ne se perd, tout se transforme.

Le bois, matériau renouvelable et durable, est le plus respectueux de l’environnement pour une construction. Il permet également d’absorber le CO2 environnant.

Sa capacité d’isolation thermique en fait aussi un allié de la lutte contre les déperditions énergétiques. Nos isolants choisis sont des matériaux biosourcés (paille, laine de bois, ouate de cellulose, chanvre, coton...) afin de privilégier cette démarche en faveur de l’environnement.

Une extension en bois, c’est plus facile à réaliser ?


Oui, pour beaucoup de raisons déjà développées en amont de cet article. Se projeter dans 10 ans n’est pas donné à tout le monde, c’est pourquoi chez TimberHomes toutes nos constructions sont évolutives. L’ossature bois permet de pouvoir laisser exprimer sa créativité pour la conception initiale de la structure, mais aussi pour la faire évoluer au fur et à mesure des besoins de ses habitants. Il est ainsi relativement facile de faire une extension en bois.

UNE MAISON EN BOIS, ÇA BRÛLE


Contrairement aux idées reçues, une MOB est plus sûre en cas d’incendie qu’une maison en béton. C’est vrai que le bois est un combustible et que suite à un incendie, la place est facile à nettoyer. Mais il se consume très lentement et même si la maison brûle intégralement aucune émanation toxique ne vient asphyxier les occupants, et ils ont amplement le temps d’en sortir sans risque pour leur santé.

Les préjugés ont la vie dure, passons en revue les inconvénients qu’on prête aux maisons bois.


Les maisons bois nécessitent plus d’entretien


Cette affirmation peut être vraie pour celui qui, ayant construit une maison en bois,

souhaite l’habiller avec du bardage en bois naturel et ne pas voir ce bardage se teinter naturellement avec le temps.

Il lui faudra alors, un an après la pose de ce bardage, le peindre ou le lasurer. Une lasure lui redonnera un peu de faste après cette 1ère année “au naturel” (on ne vernit pas une maison bois, ce n’est pas un bateau, on lui passe de la lasure ou une peinture micro-poreuse).

Ensuite il faudra repeindre la maison tous les 3 à 5 ans.

On trouve de nombreuses solutions pour ceux qui ne souhaitent pas entretenir le bois extérieur :

  • Un bardage en bois naturel, le laisser vivre et se patiner seul dans le temps est une solution qui ne remet pas en cause la durabilité de ce bois de parement, mais évite un entretien qui peut être ressenti comme fastidieux. Il faut accepter que l’aspect visuel ne soit pas uniforme.

  • Il se construit aujourd’hui autant de maisons bois crépies que de maisons bois “bardées”. Cette option « crépi » annule tout besoin d’entretien pendant de très nombreuses années, à l’identique des maisons en béton.

  • Un bardage en bois brûlé fait que le parement, naturellement protégé par ce brûlage, sera visuellement stable dans le temps, sans entretien.

  • Le bois rétifié : c’est un bois cuit à haute température (entre 160 à 180°) qui devient naturellement résistant aux xylophages et qui garde mieux sa couleur dans le temps.

UNE MAISON BOIS, C’EST PLUS CHER.

La différence de prix entre une maison dite traditionnelle, que nous préférons qualifier de “conventionnelle”, et une maison en bois est due quasi uniquement à la différence des murs : en béton ou brique de terre cuite d’un côté, en bois d’un autre côté.

Si différence il y a, elle est due à ces seules différences de technologie, et il ne nous semble pas qu’elle puisse être importante sauf à … ne pas disposer du même niveau de qualité de matériaux, équipement ou réalisation de second œuvre.

En admettant même un surcoût de 50% de ce poste, ce qui serait très important, vu qu’il ne représente lui-même que moins de 10 à 12% du prix total, l’impact ne serait que de 6%. Ce surcoût possible sera compensé par une durée de construction raccourcie de quelques mois pour les raisons développées ci-avant, donc impact normalement faible, compensation également par un gain en m² lorsque l’isolation est intégrée.


Pour conclure, L'ossature bois est un mode de construction qui se développe de plus en plus. Cette méthode présente de nombreux avantages, que ce soit en termes de budget, de temps, mais aussi de charme de la construction.

Les murs en ossature bois offrent la possibilité de choisir entre différentes finitions extérieures : bardage, enduit, mixte.

Chaque finition permet de réaliser votre maison à votre image, et même de mixer les styles.

Une maison ossature bois s'inscrit dans une démarche de développement et d’architecture durable. C'est la construction de demain !

67 vues