• TimberHomes

TIMBER HOMES... LES ORIGINES


D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai été entouré par des personnes qui s'intéressaient au développement durable. Lorsque j’étais adolescent mes parents ont voulu construire une maison passive, c’est-à-dire un habitat dont la consommation énergétique est très basse. Malheureusement ce type de maison n’en était qu’à ses débuts en France, mais j’ai gardé cette idée en tête, l’associant aux avantages de l’utilisation du bois, et je crois que ma passion pour le bois est née à ce moment-là. Un peu plus tard, lorsque j’ai effectué mon parcours charpentier et menuiserie à l’AFPA, j’ai eu la chance - en formation et en stage - d’être formé par des compagnons qui m’ont donné l’envie d’aller plus loin, et surtout le goût de bien faire les choses.

Depuis que j’ai créé Timber Homes, une entreprise de menuiserie et de charpente sur-mesure et éco-responsable qui accompagne les projets de construction autour du bois, j’ai continué à me former sur les différentes spécificités de l'habitat afin de comprendre comment chaque foyer fonctionne et de pouvoir ainsi conseiller au mieux mes clients.


Qu’est-ce que l’habitat pour moi ? C’est à la fois un lieu simple et complexe.

Simple dans le sens où pour les occupants de la maison, cette dernière doit être un lieu simple, confortable et chaleureuse.

Complexe dans sa conception et sa réalisation, car chaque détail compte pour qu’elle soit accueillante et performante.


Une phrase me reste de mon formateur charpentier-menuisier : “Pourquoi tu fais mal alors que tu sais bien faire ?” Pour moi ces mots résonnent encore et me poussent constamment à m’améliorer sur ma pratique et sur les façons de faire. Cela m’a entre autres fait réfléchir à la conception de l’habitat, et en particulier à sa pérennité : en effet depuis très longtemps nous avons le savoir-faire pour construire des maisons qui peuvent durer facilement un siècle, mais malheureusement encore beaucoup de constructeurs conçoivent des habitats avec en tête seulement une durée d’une ou deux dizaines d'années. La phrase de mon formateur fait alors à nouveau écho avec ces pratiques de construction : pourquoi construire pour dix ans alors que l’on sait construire pour cent ans ?


La réflexion doit se faire tant dans les matériaux utilisés (les avantages de l’utilisation du bois par exemple, et ce au-delà de la charpente) que dans l’agencement de l’espace intérieur, l’optimisation des rangements…


La dimension pratique de la conception d’une maison ne me fait cependant pas oublier la dimension écologique de chaque projet. En effet à mon sens on ne peut dissocier la notion « durabilité » de la valeur écologique lorsque l’on conçoit un bâtiment. C’est pour cela que l’utilisation de matériaux biosourcés (c’est à dire issus de la nature, comme le bois, le chanvre, la laine, la paille…) pour la construction est nécessaire pour faire un bâtiment qui soit à la fois propre et performant.


Je m’inspire beaucoup de ce qui se fait dans d’autres pays très avancés dans la conception et la réalisation de tels habitats, comme les Etats-Unis, le Canada, les pays scandinaves, le Japon et d’autres, car ils ont des techniques à eux que je trouve très intéressantes.


80 vues